Classe virtuelle

La classe virtuelle est une simulation, sur Internet, d'une classe réelle, permettant de numériser tous les échanges qui peuvent se tenir en face à face avec d’autres personnes (vision, son, échange de documents).

La formation s’effectue en mode synchrone (en direct) entre un formateur et des apprenants pouvant géographiquement être séparés de plusieurs milliers de kilomètres.

 Il existe différents statuts dans la classe virtuelle :
  • L’animateur actif de la classe virtuelle, qui gère les rôles et les droits de chacun ainsi que le flux des informations (documents, prises de parole, interventions écrites…).
  • Les animateurs qui peuvent intervenir, attribuer des droits, transmettre des documents, mettre en place des activités.
  • Les participants, qui ont seulement les droits que les animateurs leur attribuent.

L’usage de la classe virtuelle a également été fortement influencé par la théorie socio-constructiviste de l’apprentissage, laissant une place importante à la discussion et aux échanges en tentant de reproduire, à distance, les interactions d'une salle de classe.

Les modalités de la classe virtuelle

Les modalites de la classe virtuelle?

A quoi ça sert ? 

  La classe virtuelle permet de multiplier les modalités d’apprentissage. Elle propose des cours en ligne, des travaux dirigés, de la remédiation, des conférences avec des experts extérieurs, etc.

   La classe virtuelle concilie les avantages de la formation présentielle et de la FOAD :

  • Garder le lien avec des étudiants distants ;
  • Mutualiser les enseignements à plusieurs établissements ;
  • Eviter les déplacements ;
  • Partager des applications et des contenus d’apprentissage.

Pour qui ?

La classe virtuelle répond aux objectifs des enseignants qui souhaitent offrir une flexibilité aux étudiants en conservant les bénéfices de la formation présentielle.

La classe virtuelle répond aux objectifs des étudiants qui souhaitent bénéficier d’une grande flexibilité sans risquer l’isolement de la formation à distance. Les universités assurent ainsi la qualité et l’optimisation dans l’usage des TIC en permettant une diversité des contenus disponibles en fonctions des apprentissages visés.

Comment ? 

Pour organiser une classe virtuelle, il est nécessaire de disposer de matériels informatiques (connexion Internet haute vitesse,  PowerPoint, casque et micro, Windows, Mac ou Linux, Internet Explorer) et de bien préparer son cours.

Les ingénieurs techno-pédagogiques de chaque établissement organisent des formations d’initiation, d’usage et de perfectionnement à l’utilisation de cet outil.